Articles

Chaque campagne de communication comprend deux à quatre messages clés. Ceux-ci représentent le cœur de l’information qu’on veut transmettre aux clients potentiels. Pour les définir, il faut prendre compte de son étude de marché. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’en faire une, ce que je vous suggère vraiment, voici quelques questions auxquelles vous devez répondre. En gros, il faut se demander pourquoi les gens devraient faire affaire avec vous.

  • Quelles sont les forces du produit ou du service?
  • Quelles sont les questions que se pose le client?
  • Quel est mon avantage concurrentiel?

Voilà autant de questions dont la réponse peut servir à articuler les messages clés. Ici, on est en mode vente. Le message peut servir de slogan ou d’intitulé dans vos publicités.

Une fois que les grandes idées sont définies, il faut cibler les messages clés. Est-ce que le message sera centré sur le produit (Le meilleur service de téléphonie en Beauce), le client (Du sur mesure pour le cowboy et sa monture) ou sur l’image (Offrez-vous un décor de rêve). Le choix va dépendre de vos forces. Est-ce que vous proposez un produit ou un service avec une valeur ajoutée? Offrez-vous un produit qui correspond aux besoins de votre clientèle? Est-ce que votre produit fait rêver?

Le petit plus

Lorsque viendra le temps de formuler les messages clés dans le cadre d’une publicité, il est essentiel d’accrocher le client potentiel. Plusieurs approches sont possibles… vous pouvez bien sûr user de votre imagination pour trouver d’autres méthodes.

Ici, l’essentiel est de capter l’intérêt. Attention, vous devez le faire en peu de mots et avec des images fortes.

Voici quelques pistes :

  • Proposez une offre irrésistible : Rabais exclusif de 50% pour les 12 premiers acheteurs.
  • Offrez, ne demandez pas : Recevez des conseils de professionnels de la rénovation.
  • Faites appel à la curiosité : Personne ne vous fera une meilleure offre aujourd’hui!
  • Installez un sentiment d’urgence : Vente de fermeture, deux jours seulement.
  • Référez-vous aux statistiques : Seulement 12% des gens sont couverts en cas de maladie grave. Est-ce votre cas?
  • Utilisez les émotions
    • La peur : Êtes-vous couvert si vous tombez malade à l’étranger?
    • La nostalgie : Ah! les années 1980…
    • L’humour : Gravol, parce que vous n’allez pas dans le Sud juste pour faire le vide!