Instagram

Instagram occupe de plus en plus de place dans le domaine des médias sociaux. De plus en plus, les entreprises se doivent d’y être actives. Cette semaine, je vous présente quelques outils qui vont vous aider à y faire votre place.

Comment publier sur Instagram à partir de son ordinateur ?

Pour les dinosaures comme moi qui préfèrent travailler avec leur ordinateur qu’avec une tablette ou un téléphone intelligent, Instragram peut causer des désagréments. Heureusement, il existe une foule d’outils pour optimiser votre expérience sur cette plateforme.

Vous pouvez toujours passer par un outil externe pour planifier vos publications (et, par le fait même, passer par votre ordinateur pour publier sur Instagram). Personnellement, je travaille avec Hootsuite, mais vous pouvez passer par Buffer ou autre.

Vous pouvez aussi passer par Gramblr qui est en quelque sorte l’outil officiel pour publier sur Instagram à partir de son ordinateur.

Cela va vous simplifier la vie si vous avez une grosse banque d’image sur votre disque dur et que vous ne voulez pas vous les transférer chaque fois que vous voulez en publier une.

Pour partager des publications sur Instagram

Par défaut, on ne peut pas partager les publications des autres sur Instagram. Il faut dire que cette plateforme se concentre surtout sur la production de contenu. Par contre, il peut être intéressant (à l’occasion) de repartager un message. Pour le faire, il suffit de passer par une application externe comme Repost Photo & Vidéo. Si vous faites une recherche sur Apple Store ou sur Google Play, vous devriez en trouver plusieurs. Personnellement, je conseille de vous attarder à la note et aux commentaires avant de faire votre choix.

Quelques bonnes pratiques

  • Sur Instagram, les mots-clics sont au coeur de votre succès. Vous pouvez vous positionner sur une trentaine de mots-clics (hashtags) par publications. Personnellement, je conseille de vous limiter à une dizaine. Pour en savoir plus sur les mots-clics, je vous invite à lire mon texte sur le sujet.
  • Misez sur l’humain. Pensez vos publications en fonction du média. Mettez l’accent sur les images, évitez de passer en mode promotion agressive et montrez un aspect humain de votre entreprise.
  • Comme sur toutes les plateformes : soyez généreux. Répondez à votre communauté, mettez vos clients, employés et partenaires en valeur.
  • Misez sur la vidéo en direct et sur les stories pour créer un sentiment de proximité avec votre clientèle.
  • Amusez-vous et explorez, c’est la plateforme parfaite pour essayer des choses.

 

webinaire

Qu’est-ce qu’un webinaire? C’est une conférence (ou une formation ou une démonstration ou…) à laquelle les participants assiste en ligne. Le terme vient de l’abréviation de web et de séminaire. Une des particularités du format, c’est qu’il invite à l’interactivité. Les participants peuvent poser des questions et l’animateur va intervenir en temps réel.

Les raisons d’organiser un webinaire sont multiples. Ça peut être pour donner une formation ou animer une réunion. Dans bien des cas, on s’en sert pour tester un produit ou une idée. C’est aussi une bonne façon de démontrer votre expertise ou de présenter votre entreprise. D’autres s’en servent pour mettre en valeur une offre spéciale. Dans une stratégie de marketing Web, le webinaire est une bonne façon d’amasser des courriels de prospects. Ensuite, on peut lancer une séquence de courriels pour vendre ou les intégrer à notre infolettre.

Les avantages du webinaire

  • Économie de temps et d’argent. C’est facile à organiser et on n’a pas de contrainte géographique.
  • Permet de partager de l’information facilement en touchant les différents sens.
  • Possibilité d’enregistrer la présentation pour la rendre disponible pour le visionnement plus tard.
  • Permet de toucher plusieurs personnes en même temps et de répondre aux questions de la clientèle.
  • Permet de se positionner comme expert en offrant du contenu à valeur ajoutée.

Prévoir son webinaire

La première étape est la planification. On doit savoir à qui on s’adresse (son public cible). Quels sont nos objectifs avec cette stratégie? Il faut aussi déterminer un objectif est découper la séance pour être le plus efficace possible. Par exemple, on pourrait commencer par une présentation de l’entreprise, puis une démonstration d’un nouveau produit et terminer avec une séance de questions.

Dans tous les cas, il faut s’assurer que le public apprenne quelque chose d’utile. Un webinaire s’inscrit dans une stratégie de contenu… Il faut donc offrir un contenu à valeur ajoutée aux gens qui le suivent.

Quelques bonnes pratiques

  • Il faut répondre aux questions. Gardez une période pour cela à la fin et essayer de répondre en temps réel lorsque c’est possible.
  • Donner l’ordre du jour dès le départ.
  • Trouver un co-organisateur. Cela permet de bénéficier des deux réseaux dans l’organisation de l’activité et donc de toucher plus de monde.
  • Prévoir la mise en marché du webinaire pour toucher le plus de monde possible.
  • Terminer avec un appel à l’action pour transformer les participants en prospects.
GIF animé

Avec la place de plus en plus importante des médias sociaux basés sur le visuel (Instagram en tête), le GIF animé prend de plus en plus de place. Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert? Nous tenterons d’y répondre dans les prochaines lignes.

Pour ceux qui ne savent pas de quoi on parle, un GIF animé est une petite animation de quelques secondes qu’on peut utiliser sur différents médias sociaux. Ça peut être tiré d’une vidéo (les images sont alors décomposées) ou carrément être créé à partir d’une suite d’images. Il y en a de tous genres pour passer différents types de message (souvent avec une note humoristique). On en trouve bien sûr sur Instagram, mais aussi sur Snapchat, Facebook, Twitter, etc. Cette vidéo, qui passe en boucle vient souvent remplacer l’émoticon.

Pourquoi est-ce populaire? Parce que c’est amusant, bien sûr, mais aussi parce qu’il s’agit d’un format très léger qui s’intègre parfaitement dans la logique de la navigation sur mobile. Cela dit, même s’il y a un gain de popularité dans les derniers mois, le GIF animé n’est pas une nouvelle technique, loin de là. Je me souviens que je faisais mes premiers essais au secondaire… ce qui nous ramène une vingtaine d’années en arrière. Les médias sociaux ont donné une deuxième vie à la technique.

Trouver un GIF animé

On peut bien sûr créer son GIF animé, mais il y a des banques très bien construites avec de nombreuses animations classées par catégorie. Si on cherche à ajouter de l’émotion à un texte, c’est une méthode rapide, facile et efficace. On peut aller sur différents sites et faire sa recherche :

Par exemple, si je veux un GIF de danse pour soutenir mon propos…

via GIPHY

Vous pouvez aussi faire une recherche sur Google si vous cherchez quelque chose en particulier. Ça risque d’être plus rapide, car, d’expérience, c’est facile de perdre son temps dans les banques de GIFS.

Créer son GIF animé

Pour les plus aventureux, il est possible de créer son propre GIF. L’avantage, c’est que cela permet d’avoir une animation personnalisée. Et comme le temps de création est quand même assez court, il y a des chances que cela vous prenne moins de temps que de chercher l’image parfaite.

1) À partir d’une vidéo

Si vous voulez créer un GIF animé à partir d’une vidéo disponible sur Youtube, l’opération est super simple.

Il suffit de copier l’URL de la vidéo concerné. Par exemple, cette vidéo compilation des buts de Nacho Piatti.

GIF animé Nacho Piatti

Ensuite, on va copier l’adresse dans l’outil de Giphy.

GIPHY

 

Cela va ouvrir la vidéo. On peut choisir le temps précis dans la ligne de temps au bas de la page.

Montage GIF animé

On peut ensuite ajouter du texte ou différentes textures au montage…

Montage GIF animé

Quand le résultat est satisfaisant, on passe à la page suivante où on doit ajouter des tags à l’animation. Quand c’est fait, on appuie sur Upload GIF

Upload GIF animé

À partir de là, on a tous les liens dont on a besoin pour partager l’animation…

Insérer GIF animé

Le résultat…

via GIPHY

Attention, certains outils ajoutent de la pub ou de l’écriture sur votre GIF animé.

2) À partir de photos

On peut bien sûr faire des GIFS animés à partir de logiciel de montage comme Photoshop. Mais pour ceux qui n’ont pas ce genre d’outils, on peut passer par des services gratuits en ligne comme GIPHY. Seulement, cette fois, on va choisir l’option “photo”. Cela demande une série d’images (au moins deux, idéalement trois et plus).

GIPHY

Une fois qu’on a choisi la première image, on a l’opportunité d’en ajouter d’autres. Il suffit d’appuyer sur “Add more images”.

Ajouter des images à son GIF animé.

De là, on arrive sur la page suivante et il faut sélectionner “Browse Files”.

Télécharger photos pour GIF animé.

Ensuite, on suit le même parcours que pour un GIF animé à partir d’une vidéo.

 

via GIPHY

Pour ajouter une touche d’humour ou de folie à vos médias sociaux, les GIFS animés sont excellents. Personnalisez-les pour passer des messages ou des émotions, vous devriez voir une différence dans l’animation de votre communauté.