Communiqué de presse

Le bon vieux communiqué de presse a toujours sa place. Que ce soit pour annoncer un projet ou un événement, ça vaut toujours la peine d’envoyer son communiqué aux médias dans l’espoir qu’ils parlent de nous. Par contre, en cette ère d’instantanéité, ça vaut la peine de penser aussi à une diffusion sur le Web.

Idéalement, vous écrivez deux versions de votre communiqué de presse. La première, pour les médias traditionnels et la deuxième, pour le Web. Vous pouvez diffuser ce dernier sur vos différentes plateformes et sur vos médias sociaux pour gagner en visibilité. Ironiquement, c’est souvent en agissant ainsi qu’on attire l’attention des médias.

Sur quelques règles de base

Que ce soit pour l’envoyer aux médias ou pour le publier en ligne, il y a certains éléments qui ne changent pas.

Écrivez votre communiqué à la façon d’un article

Pourquoi? Parce que dans plusieurs cas, si le communiqué a un aspect professionnel, il risque d’être repris tel quel. Je sais que c’est décevant, mais c’est de plus en plus les réalités des médias. Les journalistes doivent nourrir continuellement le portails en ligne de leur média. Écrire comme un article, c’est : conserver un point de vue neutre. C’est aussi de répondre dès l’amorce aux questions-clés (qui, quand, quoi, pourquoi… le comment pourra venir ensuite).

Pensez comme un journaliste

Les gens ont tendance à vouloir faire de la pub pour leur entreprise ou leur organisme dans les premières lignes, je le déconseille. Si les journalistes ont l’impression qu’on se sert d’eux pour faire de la pub, ils vont passer à un autre appel. Je vais donner l’exemple d’un organisme. Son objectif est de faire parler de sa mission. Par contre, dans le premier paragraphe, il doit parler de son nouveau service ou de l’événement qu’il prépare. Plus tard, il pourra écrire un paragraphe du type « À propos de l’organisme ».

Soyez concis

Évitez de dépasser une page (environ 300 mots).

Pensez aux détails

À la fin du communiqué, donnez les coordonnées du porte-parole. De plus, invitez les journalistes à le contacter pour procéder à une entrevue.

N’oubliez pas de mettre un visuel : idéalement une photo en haute résolution. Évitez les logos d’entreprise ou les montages qui s’apparentent à de la publicité. Ici aussi, le facteur humain est primordial. Mettons donc une photo du porte-parole, de l’équipe, etc.

Les spécificités du communiqué de presse pour le Web

Le communiqué de presse 2.0. permet de toucher les médias, mais aussi notre communauté par le biais des médias sociaux ainsi que différents influenceurs dans notre domaine d’activité (comme les blogueurs).

Pour bien ressortir, il faut :

  • Un titre clair et accrocheur qui donne le ton (et qui contient le mot clé important)
  • Une bonne présence des mots-clés. Autant dans un article traditionnel, on doit éviter les répétitions, autant pour le Web, il est bon de répéter les mêmes termes.
  • L’utilisation d’intertitres. Le nec plus ultra est de placer le mot clé principal dans au moins un de ses intertitres. C’est essentiel, surtout pour le Web, de morceler l’information afin que les moteurs de recherche puissent bien indexer le contenu.
  • Des hyperliens quand c’est possible qui ramène à votre site Internet. Cela aide votre référencement en ajoutant des hyperliens externes qui pointent vers votre site. Vous pouvez aussi rediriger vers une étude publiée en ligne qui vient soutenir vos propos ou tout autre lien pertinent.
  • Une bonne diffusion. Publiez votre communiqué partout (votre site, votre blogue, vos médias sociaux, etc.). Regardez si vous pouvez bénéficier d’une diffusion avec vos partenaires ou avec des blogueurs dans votre domaine. Il y a aussi des agences de diffusion de communiqués sur le Web.

La touche finale

Enfin, dans les communiqués de presse optimisés pour le Web,  on peut inviter les gens à poser une action. Par exemple : visiter notre nouveau site Internet, participer à notre campagne de financement, etc.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *