Les limites du référencement.

Plusieurs éléments peuvent avoir une influence sur le référencement de votre site. Il importe d’en faire le tour avant d’amorcer quelque travail d’optimisation du référencement que ce soit. Parce que les limites du référencement sont bien réelles.

La technologie

Est-ce que votre site utilise du flash? C’est de moins en moins courant, d’autant plus que ce procédé a mauvaise réputation, mais on le voit encore et ça a tendance à pénaliser le positionnement du site. À proscrire.

Le contenu

Le contenu peut être une des limites du référencement.

Avez-vous un contenu faible? Cela peut couvrir trois champs :

  1. Il manque de texte (moins de 350 mots par page).
  2. Il y a du contenu dupliqué. Cela couvre plusieurs situations. Ça peut être le même contenu sous deux URL différents. Ça peut aussi représenter une même méta-description pour deux pages différentes.
  3. Votre contenu est de mauvaise qualité. Comment fait-on pour déterminer le dernier point : lorsque le taux de rebonds est élevé (donc que les visiteurs ne restent pas sur le site), lorsque le pourcentage de nouveaux visiteurs est élevé (cela veut dire qu’il n’y a pas de retour) et, enfin, lorsque le taux de conversion est inférieur aux attentes.

Truc : si vous avez une page avec peu de contenu comme une page de formulaire, vous pouvez ajouter une balise « noindex » pour demander aux robots de ne pas l’indexer.

Les freins à la navigation

Vous avez des cookies sur le site. Dans certains cas, si le navigateur n’accepte pas le cookie (ou mouchard), il est bloqué. Comme les robots ne peuvent pas le faire, ça a le même effet. Assurez-vous d’avoir une alternative ou encore d’introduire les cookies le plus tard possible dans la navigation.

Il faut inscrire un mot de passe pour accéder au site. C’est le même principe que pour les cookies. Le robot est bloqué et ne peut donc pas indexer le site ou cette section du site.

Votre site est trop lent à charger. Près de 50% des internautes vont quitter un site qui prend plus de deux secondes à charger.

Les avantages et inconvénients des liens sponsorisés

Maintenant que nous avons parlé des limites du référencement naturel, qu’en est-il du référencement payant?

Les avantages

Rapidité d’exécution : lorsque la campagne est lancée, les résultats arrivent dans les minutes suivantes, contrairement au référencement naturel qui est un travail de longue haleine.

Paiement au clic : cela a deux attraits. Premièrement, plus on met d’argent, plus on génère de trafic. Aussi, on ne paie que pour les gens qui viennent sur le site (encore faut-il s’assurer que ce soit les bonnes personnes).

Plusieurs possibilités de suivi (surtout en jumelant Google AdWords avec Google Analytics, ce qui permet de suivre les visiteurs et, donc, son retour sur investissement).

Les désavantages

Le grand désavantage, c’est que c’est une situation temporaire. Dès qu’on cesse de payer, le trafic s’arrête. Contrairement au référencement naturel, il n’y a pas d’effets durables.

Les internautes ont tendance à donner moins de crédibilité aux liens sponsorisés qu’aux résultats naturels.

Enfin, une campagne mal calibrée peut coûter très cher… sans grands résultats.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *