Je crois à l’importance des médias sociaux. Je passe beaucoup de temps à y travailler pour mon entreprise ou celle de mes clients. Cela dit, je crois que trop de gens oublient que les grands principes des médias sociaux s’appliquent aussi (d’abord) au monde réel. L’équivalent de Facebook ou de LinkedIn dans le monde réel s’appelle le réseautage.

Par exemple, que fait-on lorsqu’on cherche un mécanicien? Le premier réflexe sera de demander autour de nous si quelqu’un en a un à recommander. Cela peut se faire en ligne ou dans le monde réel. Le réflexe est le même. Seuls les outils changent.

Les bienfaits du réseautage

Pour un entrepreneur, le développement de son entreprise va passer par le bouche à oreille. Et pour lancer le processus, il faut faire des efforts pour se faire connaître. Ces efforts peuvent se faire en ligne avec les médias sociaux comme en personne avec le réseautage. Le principe est simple : il faut donner pour recevoir. Et ce n’est pas toujours la personne qu’on a aidé qui va nous donner un coup de main en retour. C’est la beauté de la chose.

Même si je crois énormément aux bienfaits des médias sociaux, je persiste à croire que le meilleur contact avec un prospect se fait en personne avec une poignée de main. Et il y a tout plein de groupes qui existent déjà pour faire ce réseautage. Il suffit de se renseigner. Les chambres de commerce, les jeunes chambres de commerce, les groupes BNI et les autres groupes de réseautage peuvent vous faire gagner du temps. En fait, si on cherche bien, on se rend compte qu’il y en a qui convienne à toutes nos réalités.

Le seul problème, c’est qu’on peut y toucher un nombre limité de personnes à la fois. C’est pourquoi je conseille de joindre cette stratégie plus directe qui donne des résultats souvent plus solides, à une stratégie en ligne qui permet de toucher une masse de clients potentiels plus large en moins de temps et avec moins d’effort. C’est d’autant plus efficace que les habitudes de consommation changent. Les études montrent que les gens ont de plus en plus tendance à rechercher sur les médias sociaux avant de passer à l’action lorsqu’ils magasinent.

Une amie et collaboratrice, Caroline Vézina, a aussi parlé du réseautage sur son blogue. Je vous invite à lire son texte qui aborde la question sous un angle différent du mien.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *