Articles

LinkedIn regroupe 450 millions d’utilisateurs dans le monde selon les chiffres de 2016. Toutefois, environ le quart d’entre eux sont actifs tous les mois. On parlerait plutôt de 106 millions de réels utilisateurs, ce qui n’est quand même pas si mal.

Au Québec, LinkedIn est le quatrième média social le plus utilisé, alors que 16,5 % de la population adulte l’utilise. C’est loin derrière Facebook (62,4 %) et YouTube (57,4 %).  Par contre, dans une perspective de B2B, c’est un marché nettement plus intéressant puisqu’on s’y adresse à des professionnels et non à Monsieur Tout-le-Monde. D’ailleurs, on remarque que le pourcentage d’utilisateurs est plus élevé chez les diplômés universitaires et les gens dont le revenu familial est de 80 000 $ et plus.  À noter que la clientèle est majoritairement masculine.

Les bases d’un profil gagnant

Maintenant que la question de la pertinence de LinkedIn est (en partie) réglée, parlons des caractéristiques d’un bon profil. Car ce n’est pas tout d’être sur un média social, il faut aussi s’y démarquer.

Il faut garder en tête que le but du profil est de capter l’attention pour que des gens vous contactent (ou du moins, pour qu’ils soient intéressés à vous parler quand vous les contactez). N’oubliez pas que votre profil LinkedIn est TRÈS bien référencé. Ce n’est pas impossible qu’un client potentiel, un futur partenaire ou un employeur qui fait une recherche sur vous tombe sur cette page. Assurez-vous qu’elle dégage la bonne vibration. Gardez aussi en tête qu’il s’agit d’un réseau professionnel. Portez la même attention aux détails que lorsque vous vous présentez à un rendez-vous d’affaires.

  1. Assurez-vous d’avoir une photo professionnelle

Vous n’êtes pas sur Facebook ou dans votre salon. La photo doit être représentative des services que vous offrez. Idéalement, l’image doit inspirer confiance. Sur le plan technique, le format est de 450 par 450 pixels. À noter que l’idéal est d’utiliser la même photo sur l’ensemble de vos réseaux sociaux professionnels. Cela permet d’établir votre image.

  1. Profitez de l’en-tête du profil pour vous vendre

Dans la section « titre », sous votre nom, vous avez 120 caractères pour dire ce que vous faites. C’est l’endroit où les chercheurs d’emploi écrivent souvent « À la recherche de nouveaux défis ». Vous pouvez aller plus loin que votre seul titre et inscrire des informations pertinentes et vendeuses. Utilisez les mots-clés importants dans votre domaine pour mettre en valeur vos compétences.

  1. Personnalisez votre adresse de profil

De base, quand vous créez un profil, vous allez avoir une adresse à rallonge pleine de chiffres. Comme pour Facebook, on peut demander de simplifier le profil. Cela donne un côté plus professionnel.

  1. Dressez un portrait vivant dans le résumé

Vous avez 2000 caractères pour vous vendre dans la section « résumée ». Mettez de l’avant vos produits, vos services, vos qualités, vos compétences. Assurez-vous que les mots-clés principaux sont utilisés pour toucher vos cibles (employeurs, recruteurs ou clients potentiels, selon votre objectif. Utilisez des verbes d’action, soyez en mode « vente ».

Une bonne méthode est d’inviter les gens à vous contacter à la fin de la présentation. Par exemple, en donnant votre courriel ou votre numéro de téléphone.

  1. Mettez vos compétences en action

Avec la section « médias », on peut mettre des liens vers des documents, des sites, des vidéos. C’est une bonne façon de montrer votre compétence à travers des témoignages ou des réalisations.

  1. Insufflez de la vie à vos expériences professionnelles

Ne voyez pas cette section comme un C.V. en ligne. Mettez de l’avant vos réalisations, votre savoir-faire. Essayez de donner des exemples concrets. Il est essentiel de bien détailler chacun des postes que vous avez occupés.

Aussi, n’oubliez pas de mettre votre parcours académique et, surtout, vos expériences de bénévolat. Pour plusieurs recruteurs ou partenaires, c’est une information importante puisque ça en dit beaucoup sur votre personnalité.

  1. Exposez vos compétences

Dans la section compétence, ne soyez pas gêné et montrez tous les domaines dans lesquels vous excellez. Vous pouvez organiser les compétences dans l’ordre que vous désirez en les déplaçant avec la souris. Au fil du temps, des gens vont recommander l’une ou l’autre de vos compétences. C’est une très belle carte de visite.

  1. N’hésitez pas à demander des recommandations

Ne soyez pas gêné de demander à un client, un employeur ou un partenaire de faire une recommandation écrite sur votre site. Cela donne beaucoup de crédibilité à votre profil. Quand vous en avez plusieurs, vous pouvez même déterminer lesquelles seront publiées sur votre profil.

  1. Servez-vous des publications pour rediriger vers votre site

Si vous avez un blogue, cette section permet de rediriger vers certains articles. Cela va aider le référencement dudit article sur les médias sociaux et va ajouter à votre visibilité.

Évitez de crier sur les toits chacun de vos changements

Si vous comptez améliorer votre profil en le travaillant en profondeur, je vous suggère de désactiver la diffusion de votre activité. Cela va faire en sorte que les membres de votre réseau ne seront pas averties de chacun des microchangements que vous allez apporter. Cela peut rapidement devenir ennuyant pour les gens (ou cela peut mettre la puce à l’oreille de votre employeur si vous êtes très actifs sur LinkedIn alors que vous êtes toujours chez lui).

Il suffit d’aller sur votre photo (en haut à droite de la page d’accueil) et de sélectionner « Préférences et confidentialité ».

Ensuite, allez dans Confidentialité (en haut) et cliquez sur « Partagez les modifications du profil ». Il suffit alors d’appuyer sur le bouton pour que ça passe de « Non » à « Oui ».

Quand vous avez terminé. Vous refaites le processus pour recommencer à partager les modifications. Cela permet, entre autres, aux membres de votre réseau de le savoir quand vous faites une recommandation.

Le mot de la fin

Bien sûr, la clé du succès c’est d’être actif sur le réseau : de rejoindre des groupes, de publier des messages, d’intervenir sur les publications des autres, etc. Mais nous en reparlerons dans les prochaines semaines lorsque nous traiterons de l’art de se créer un réseau, de la prospection sur LinkedIn, du recrutement ou de l’art d’utiliser les groupes.

Même si LinkedIn a apporté des améliorations à son interface au cours des derniers mois pour en simplifier l’usage, il n’est toujours pas possible de programmer du contenu sur LinkedIn. À mon sens, il s’agit d’un des gros désavantages de cette plateforme par rapport à Facebook. En effet, sur la page entreprise de Facebook, il est aisé de programmer ses publications pour qu’elles paraissent au moment jugé opportun (voyez comment faire dans cet article).

En effet, l’interface de publication de LinkedIn est très simple. C’est surtout le cas sur la page d’entreprise où on ne peut que publier un court message (texte, lien et photo). À partir de son profil personnel, on peut aussi publier un article plus long (nous y reviendrons une autre fois).

Des outils externes

Est-ce dire que c’est impossible de programmer du contenu sur LinkedIn ? Bien sûr que non. Il est possible d’utiliser des applications externes qui vont permettre de gérer les publications (en plus d’avoir accès à différents outils de mesure).

Certains de ces outils sont payants. Nous n’en parlerons pas ici. Pour vos besoins personnels (votre compte LinkedIn, Google + et Twitter ainsi que votre page Facebook par exemple), le service gratuit de Hootsuite ou de Buffer sera amplement suffisant. J’ai une préférence pour Hootsuite, mais vous pouvez très bien utiliser Buffer avec des résultats similaires. Ce n’est pas plus compliqué.

Si vous devez gérer de nombreux compte de différentes entreprises, alors les outils payants deviendront vite essentiels.

Comment utiliser Hootsuite

La version gratuite ne donne pas accès à toutes les fonctionnalités, mais vous en avez assez pour vous amuser. Vous pouvez aisément programmer vos publications que ce soit sur votre compte personnel, sur vos pages d’entreprises ou même dans vos groupes. De plus, Hootsuite prend en charge la plupart des autres médias sociaux (dont Google +, Twitter et Facebook). Dans la version gratuite, vous pouvez vous connecter à trois comptes. Bref, vous pouvez tout gérer au même endroit.

Pour programmer vos publications, vous devez :

1)   Créer un compte sur Hootsuite et choisissez le forfait gratuit pour les particuliers

 

2)   Ensuite, vous pouvez choisir une icône pour lier des comptes ou passer par le tableau de bord (assurez-vous de choisir les bons comptes à ajouter, car vous avez une limite de trois)

3)   Allez dans « composez un message ». Écrivez votre texte, ajoutez un lien ou une photo selon vos besoins. Ensuite, sélectionnez la page, le profil ou le groupe où vous voulez publier (dans le menu à gauche du texte).

4)   Cliquez ensuite sur « Programmer ». Il s’agit d’une icône en forme de calendrier qui se trouve sous le corps du message.

5)   Choisissez le moment où vous souhaitez que votre message soit diffusé.

Pourquoi programmer du contenu sur LinkedIn ?

Je ne dis pas qu’il faut tout programmer. Au contraire, les médias sociaux demandent de la souplesse et de l’instantanéité. Par contre, la programmation d’une partie de son contenu permet d’optimiser son temps. Par exemple, on peut se garder un moment chaque semaine pour la création de nouveau contenu et il est aisé de choisir le meilleur moment pour le diffuser.

Vous êtes sur LinkedIn, comme bien des professionnels. Mais savez-vous vraiment ce que vous pouvez faire sur cette plateforme ? J’offre une formation sur LinkedIn le 7 mars à Lac-Mégantic et le 14 mars au Cégep de Saint-Georges. Le nom de la formation est « Utiliser LinkedIn dans un contexte d’affaires ».

Cette formation est offerte en partenariat avec le service de formation continue du Cégep et elle est financée par Emploi-Québec. On ne demande que 10 $ + taxes par étudiant. Vous en conviendrez, il s’agit d’une somme symbolique pour une formation de six heures.

Pourquoi une formation sur LinkedIn?

LinkedIn est une plateforme exceptionnelle pour réseauter, découvrir de nouveaux clients ou développer des relations d’affaires. Toutefois, même si l’interface s’est simplifiée, son utilisation n’est pas aisée. Le but de la formation est de permettre aux participants de se servir de LinkedIn comme levier pour leur développement d’affaires. En fait, nous allons voir différentes stratégies pour augmenter sa productivité. J’estime que ce média social est un must pour toutes les entreprises qui offrent des produits ou des services à d’autres entreprises (le B2B ou business to business).

Les sujets traités

Lors de cette formation, vous apprendre comment…

  • optimiser votreprofil
  • créer une page d’entreprise
  • faire de la publicité avec LinkedIn Ads
  • faire de la prospection ou du recrutement
  • vous servir des groupes pour faire du réseautage

Quelques trucs pour obtenir plus de résultats sur LinkedIn

La première chose qu’il faut comprendre, c’est que LinkedIn est un réseau professionnel. Lorsque les gens y sont, ils sont en mode travail, affaires, emploi. Parlez donc le même langage qu’eux.

Ensuite, je vous rappelle que a publicité sur ce réseau est vraiment bien conçue pour les entreprises qui font du B2B. Avec les possibilités de ciblage, on peut s’adresser directement à des prospects intéressants.

C’est aussi un excellent réseau pour développer sa liste de contacts (et donc de prospects). On peut facilement trouver et cibler des gens intéressants.

Un aspect négligé de LinkedIn, c’est les groupes de discussions sur différents sujets. Il s’agit d’une belle vitrine pour s’établir comme un spécialiste dans son domaine.

Enfin, LinkedIn est un super vivier pour dénicher des employés, des partenaires et des fournisseurs.

Pour s’inscrire ou obtenir de plus amples informations

 

linkedIn

La plupart des entrepreneurs ont développé un profil sur LinkedIn. Dans certains cas, ils ont aussi une page professionnelle. Par contre, cela ne règle pas le plus grand problème : ils ignorent quoi faire pour y être efficace. Et, en effet, cette plateforme est moins conviviale que Facebook et c’est facile de s’y perdre.
Voici quelques conseils pratiques pour vous démarquer sur LinkedIn.

LinkedIn

LinkedIn est un réseau social particulièrement intéressant pour les entreprises qui font du B2B (business to business).

1) Assurez-vous que votre profil est professionnel

Votre photo doit être professionnelle. N’ayez pas peur d’y mettre beaucoup de contenu ; vous n’êtes pas limité dans l’espace comme dans un C.V. N’hésitez pas à inclure des invitations à vous contacter à différents endroits de votre profil (par exemple en proposant aux gens de vous contacter pour en savoir plus).

2) Participez à différents groupes

Il existe des centaines de groupes sur LinkedIn. Identifiez les plus pertinents et inscrivez-vous. C’est un endroit parfait pour vous faire connaître en participant et en mettant de l’avant vos connaissances.

3) Utilisez les différents outils de recherches pour trouver de nouveaux prospects

Pour qui sait chercher, LinkedIn offre des possibilités presque infinies de dénicher de nouveaux prospects. Il y a la recherche avancée, bien sûr, qui permet de cibler très précisément. Il y a aussi une foule d’autres outils : la liste de contacts de vos contacts, la section « Les connaissez-vous », la section « Autres profils consultés », etc.

4) Invitez des gens à joindre votre réseau

Après une activité de réseautage, ajoutez les nouvelles personnes que vous avez rencontrées à joindre votre réseau… avec un message personnalisé bien sûr. D’ailleurs, tous vos clients, partenaires et fournisseurs devraient être ajoutés à votre réseau.

Attention : quand vous invitez des gens à rejoindre votre réseau, écrivez un message personnalisé (par exemple en rappelant la dernière fois où vous vous êtes rencontrés). Si vous approchez un prospect que vous ne connaissez pas directement, vous pouvez lui expliquer pourquoi vous voulez être en contact avec lui ou, mieux encore, chercher un contact commun qui pourrait vous mettre en relation. LinkedIn a mis en place un système d’introduction pour ça.

5) N’acceptez pas automatiquement les demandes

Quand quelqu’un vous invite à rejoindre son réseau, prenez le temps de lui répondre. Si vous ne le connaissez pas, ouvrez le dialogue en lui demandant pourquoi il vous a approché. Vous pouvez aussi visiter son profil pour y trouver des liens intéressants.

6) Nourrissez votre réseau

Essayez de faire des mises à jour régulièrement (entre 2 et 7 par semaine) pour rester dans la tête des membres de votre réseau. Vos messages doivent toucher l’aspect professionnel (laissez les vidéos de chat pour Facebook) et être utiles pour vos clients cibles. C’est une bonne façon de développer votre notoriété et d’obtenir une belle visibilité. Idéalement, votre contenu devrait ramener à votre site Internet. Cela permet de générer du trafic, mais aussi d’améliorer le référencement naturel de votre site (surtout si vos contacts commencent à partager votre contenu parce qu’ils le trouvent intéressant.

N’hésitez pas à écrire directement à vos contacts à l’occasion pour poser des questions, demander des conseils, vous tenir à jour sur sa situation. Évitez toutefois de le faire trop souvent ou d’essayer d’en profiter pour vendre vos produits. Le but est d’entretenir vos relations, pas d’avoir le plus grand nombre de contacts possible.

Enfin, soyez actifs sur LinkedIn en partageant et en aimant du contenu pertinent pour vous.

7) N’hésitez pas à demander des recommandations à vos contacts

Les commentaires et recommandations sont des éléments importants dans la prise de décision d’un client potentiel. Cela vaut donc la peine de s’assurer d’avoir de bons commentaires. Attention, je ne dis pas d’approcher tous vos contacts. Faites des demandes de recommandations seulement à ceux qui peuvent témoigner de la qualité de votre travail.

8) Assurez-vous de répondre rapidement

N’oubliez pas, le service à la clientèle se passe de plus en plus sur les médias sociaux. Les gens n’attendent pas la même instantanéité dans les réponses que sur Facebook, toutefois, il est important de gérer les messages à l’intérieur de 24 h sur LinkedIn.

9) N’hésitez pas à jouer les entremetteurs entre deux contacts

Je le dis souvent, mais les principes du réseautage s’adaptent particulièrement bien aux médias sociaux (et vice-versa). Si vous connaissez des gens qui auraient intérêt à se connaître, n’hésitez pas à les mettre en relation. C’est une superbe façon d’aider deux contacts d’un coup. Si vous en prenez l’habitude, vous allez rapidement devenir une ressource indispensable dans votre réseau.

10) LinkedIn est un super endroit pour dénicher des partenaires, des collaborateurs et des employés

Je le répète : quand les gens sont sur LinkedIn, ils ont leur chapeau « professionnel ». La même personne sur Facebook n’aura pas le même mode de pensée. Quand on cherche des professionnels, on peut faire des annonces dans notre réseau, mais on peut aussi fouiller dans les bases de données, cibler des partenaires intéressants et les approcher directement.

Bien sûr, ce ne sont pas toutes les entreprises qui pourront tirer le même profit d’une présence accrue sur LinkedIn. Toutefois, les PME de services, particulièrement celles qui s’adressent aux entreprises (le fameux B2B) ont tout intérêt à investir temps et argent sur cette plateforme.

Petit truc en terminant : il est possible de désactiver les notifications lorsque vous mettez à jour votre profil. Cela permet de désengorger le fil de nouvelles de votre réseau.

Faire de la publicité sur LinkedIn est un peu plus simple que sur Facebook. Il y a moins d’étapes et moins d’options. Par contre, les possibilités de ciblages en font un outil incontournable pour les entreprises qui offrent leurs services à d’autres entreprises (le B2B).

Comment créer une publicité sur LinkedIn?

Pour publier une annonce, il faut d’abord, sélectionner « Faire de la publicité » dans la section « Solutions professionnelles ».

linkedpub001

On peut aussi passer par le menu situé dans « Compte et Préférences » et sélectionner « Publicité/Gérer ».

publinked002
On arrive ensuite sur la page de LinkedIn Advertising. Il faut appuyer sur « Commencer » pour la première publicité ou sur « Gérer les publicités » si on en a fait au moins une.

publinked003
On sélectionne alors « Créer une campagne » en haut à droite.

publinked004

Première étape

La première étape est de choisir le type de publicité sur LinkedIn que l’on veut faire. Essentiellement, il y a deux choix : commanditer un contenu (Sponsored Content) qui permet de mettre de l’avant une de vos publications ou faire de la publicité en texte (publicités Text Ads).

publinked005

Petite note

On peut aussi choisir trois autres types de publicité (il faut toutefois faire une demande spéciale au service de publicité de LinkedIn) : Sponsored inMail (message qui apparait dans le haut de la messagerie de la personne ciblée), Lead accelerator (on ajoute un pixel sur votre site Web, ce qui permet de créer un lien avec LinkedIn et, si on a un formulaire à remplir, les gens peuvent le faire d’un simple clic en utilisant l’information disponible sur leur profil) et Display (publicité animée). Ces trois modes sont surtout conseillés à ceux qui ont des budgets publicitaires conséquents.

Pour les besoins de l’exercice, on va faire une campagne Text Ads. Le principe est similaire pour une campagne Sponsored Content.

Deuxième étape

Il faut déterminer le nom de la campagne et la langue utilisée.

publinked006

Troisième étape

Ici, il faut choisir la destination de notre publicité sur LinkedIn. Ça peut être votre page LinkedIn, votre site Internet ou, idéalement, une landing page.

Ajouter un titre

Le choix du titre est très important dans la création d’une publicité sur LinkedIn. En effet, comme il y a peu d’éléments graphiques, le titre devient l’élément central. Celui-ci doit être d’un maximum de 25 caractères. L’objectif est de capter l’intérêt du lecteur. On peut poser une question (Voulez-vous plus d’argent dans vos poches?), offrir une promotion (30% de rabais ou Guide gratuit), ou mettre un titre qui a du punch avec des verbes d’action (Démarquez-vous de la concurrence).

Donner des arguments

Le corps du texte proprement dit. Dans une publicité sur LinkedIn, le texte est minimaliste. Il faut viser un maximum de 75 caractères. L’idéal est d’utiliser un appel à l’action : Inscrivez-vous maintenant! ou Visitez notre site pour en savoir plus.

Ajouter une image

LinkedIn n’est pas un média social d’image comme Facebook, alors l’image occupe une place miniscule dans la publicité. Il faut avoir un visuel de 50 par 50 pixels.

publinked007

Quand tout semble correct, on appuie sur « Enregistrer » dans le bas de la page à droite. On a alors accès à une image de notre publicité et on a l’option d’en créer d’autre. Si on choisi cette options, on repasse par les mêmes étapes jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Comme pour Facebook, je conseille de faire plusieurs versions de la publicité. On appuie alors sur « Suivant ».

Quatrième étape

Il faut maintenant cibler son audience. C’est dans cette section que LinkedIn trouve tout son intérêt. Ce réseau social est beaucoup plus sobre que Facebook et il y a moins de publicités visibles. Par contre, celles-ci, si la publicité sur LinkedIn est bien ciblée, elle peut avoir un impact plus grand puisqu’on s’adresse à un groupe de professionnel précis.

publinked008

De nombreuses possibilités

Les options sont nombreuses, on peut d’abord cibler géographiquement, ensuite, on peut viser des entreprises en particulier, des secteurs d’activités, des entreprises de différentes tailles, des professionnels qui occupent différents postes. On peut aussi cibler des gens selon leurs études, selon les groupes desquels ils sont membres, selon leur sexe, leur âge et leurs années d’expérience. Bref, il y a tout pour s’assurer d’être visible auprès des bonnes personnes.

Attention, dans la colonne de droit, on voit le nombre de personnes ciblés selon nos critères. Autant il importe de bien segmenter, autant il faut faire attention de ne pas trop restreindre. Idéalement, il faudrait viser un auditoire autour de 100 000 membres.

En activant l’extension de l’audience, la publicité sera aussi proposée aux personnes qui ne répondent pas exactement aux critères de ciblage, mais qui s’en approchent.

Cinquième étape

Il faut maintenant choisir son mode de paiement. On peut soit payer du clic (CPC) ou par tranche de mille impressions (CPM). Personnellement, je préfère payer pour des prospects que pour des gens qui ne font que voir la publicité, alors je suggère le CPC. On doit alors déterminer le montant maximal qu’on est prêt à payer lors de l’enchère.

Des prix plus élevés

Lors de la création de la publicité, on reçoit un indicateur sur le prix que les autres annonceurs paient pour la même clientèle. Ne faites pas le saut, les prix sont beaucoup plus élevés que sur Facebook du clic. L’enchère minimale est de 2$ et le coût moyen tourne autour de 5$. Par contre, si ce coût est plus élevé que pour Facebook, on peut prétendre que les leads engendrés sont plus qualifiés. On s’assure de parler seulement à des clients potentiels.

On choisi ensuite notre budget quotidien. Le budget minimal est de 10$.

Vous pouvez ensuite déterminer le moment de début de la campagne.

publinked009
Et voilà, vous êtes lancé.

Attention, prévoyez de frais de 6$ lors de l’activation de votre compte. Ce n’est pas grand-chose, mais quand on le voit apparaître sans y être préparé, ça peut devenir frustrant.

Sixième étape

Une fois la campagne lancée, il faut s’assurer de faire un suivi serré. Comme pour Facebook, je conseille de faire plusieurs versions de la même publicité sur LinkedIn. Cela permet de voir lesquelles sont les plus performantes et d’abandonner celles qui le sont moins.

Pour faire le suivi, il faut aller dans « Campagne Manager » dans « Gérer vos publicités ».

publinked010

On a accès à différentes données et, un peu comme dans Facebook, l’un des intérêts et de voir quelles sont les publicités qui fonctionnent le mieux. Attention, dans le tableau, on parle souvent de salaire moyen. En fait, c’est probablement une mauvaise traduction. On veut surtout faire référence aux différentes statistiques chiffrées, dont le coût par clic moyen.

LinkedIn est le plus important réseau professionnel au monde. Sauf que pour bien des entreprises, les raisons d’y être présents ne sont pas évidentes. En effet, beaucoup de professionnel vont se créer un profil et… ça s’arrête là. C’est pourtant une excellente source de recrutement ou de recherche d’emploi. Pour ce qui est de l’activité, oui il y a les messages de nos contacts (comme sur Facebook par exemple), mais l’intérêt vient surtout des groupes où il est possible de développer des contacts et de faire valoir son expertise. Seulement, au-delà du plan individuel, il peut être intéressant de créer une page d’entreprise sur LinkedIn.

Pourquoi créer une page d’entreprise sur LinkedIn?

Parce que…

  • Cette page sera très bien référencée sur les moteurs de recherche et qu’elle va aider le référencement naturel de l’entreprise.
  • Cela permet de renforcir l’image de son entreprise comme spécialiste de son domaine par le partage d’information.
  • Cela permet de générer des prospects et de réseauter dans une stratégie de B2B.
  • On peut y faire du recrutement et y publier des offres d’emploi.
  • C’est une plateforme intéressante (et sous-estimé) pour faire de la publicité ciblant certains types d’entreprises ou certaines classes de professionnels.

Avant de créer une page d’entreprise sur LinkedIn

LinkedIn, à bien des niveaux, n’est pas aussi facile d’utilisation que Facebook par exemple. Ce n’est pas tant que les étapes sont compliquées… c’est qu’elles sont nombreuses. Quiconque à créer un profil personnel s’en est rendu compte. Ça peut être long et fastidieux. La démarche est moins lourde pour créer une page d’entreprise sur LinkedIn, mais il y a quelques pré-requis qui peuvent alourdir le processus.

  • Seul un employé de l’entreprise peut créer la page. Il doit donc avoir un poste lié à l’entreprise dans son profil personnel et il doit configurer en tant que courriel principal une adresse dont le nom de domaine est celui de l’entreprise. Par exemple, dans mon cas, lafrancecom.com. Ainsi, vous ne pouvez utiliser votre adresse courriel personnel (Gamail, Hotmail et autres Yahoo).
  • Il faut compter plusieurs relations dans son réseau. En gros, on ne peut créer de page sans avoir un profil personnel le moindrement actif.
  • D’ailleurs, le profil personnel de celui qui crée la page d’entreprise sur LinkedIn doit être d’un niveau « Intermédiaire » ou « Expert absolu ». Bref, il faut prendre le temps d’ajouter le plus de détails possible pour enrichir son profil. (Vous trouverez cette information à la droite dans la page « Profil »).

linkedin1

Créer la page d’entreprise sur LinkedIn

Lorsqu’on s’est assuré qu’on répondait à tous les prérequis, on peut passer à l’étape de création proprement dite.

On va dans l’onglet « Centres d’intérêt » et on sélectionne « Entreprise ».

linkedin2

À droite, on va choisir « Créer une page d’entreprise » (bouton jaune)

linkedin3

Compléter les champs d’information

Il faut d’abord écrire le nom de l’entreprise et donner notre adresse courriel au sein de l’entreprise. Ensuite, on appuie sur continuer.

linkedin4
Ensuite, il y a une dizaine de champs à remplir pour donner la bonne information sur son entreprise :

  1. Nom de l’entreprise
  2. Descriptif de l’entreprise (jusqu’à 2000 caractères) : ici, on peut parler des produits et des services. Il est essentiel d’utiliser les mots-clés qui vont permettre d’optimiser le référencement du site.
  3. Langue (menu déroulant)
  4. Spécialisations de l’entreprise (jusqu’à 20) : l’équivalent des compétences pour le profil personnel
  5. Type d’entreprise (menu déroulant)
  6. Taille de l’entreprise (menu déroulant)
  7. Adresse du site web de l’entreprise
  8. Secteur d’activité principal de l’entreprise (menu déroulant)
  9. Statut d’exploitation de l’entreprise (menu déroulant)
  10. Année de création
  11. Lieux où est située l’entreprise (jusqu’à 5 sites)

Ajouter du visuel

On est invité à mettre une image d’en-tête qui représente bien l’entreprise et qui est attirante pour les visiteurs. Elle doit faire 646 par 220 pixels. Comme sur Facebook ou Twitter, on peut la changer aussi souvent qu’on le désire.

Il faut aussi mettre le logo de l’entreprise (format 300 par 300 pixels).

Nommer des administrateurs

Pour pouvoir partager de l’information avec les gens qui suivent la page d’entreprise sur LinkedIn, il faut déterminer qui sera les administrateurs. Ceux-ci ne sont pas obligés d’être liés à l’entreprise. Par contre, il faut qu’ils fassent partie de votre réseau (celui de votre profil personnel).

Pour assurer le succès de sa page d’entreprise sur LinkedIn

La première étape est d’inviter tous les employés à mettre à jour leur profil sur LinkedIn. Maintenant qu’il existe une page d’entreprise, le logo de l’entreprise va apparaître dans leur profil dans la section « Expériences ».

Comme pour la page Facebook, il faut inviter des gens à s’abonner à la page pour suivre l’actualité. Invitez donc vos relations professionnelles sur LinkedIn.

N’oubliez pas de mettre un bouton sur votre site Web pour inviter les visiteurs à vous suivre sur LinkedIn.

N’hésitez pas à demandez des avis, des commentaires et des recommandations sur vos produits et services.

Établissez un plan de contenu avec une stratégie de communication propre à LinkedIn. N’oubliez pas, vous ne vous adressez pas ici à Monsieur Tout-le-Monde, mais à des professionnels et, qui sait, des clients potentiels.

Lorsqu’on partage un contenu, on peut cibler son auditoire. Il suffit de sélectionner « Auditoire ciblé » sous le message.

linkedin6

On peut alors cibler selon différents paramètres (taille d’entreprise, secteur d’activité, fonction des personnes ciblés, zone géographique, etc.) Cibler son audience est particulièrement pratique quand on a plusieurs clientèles et qu’on veut s’adresser à chacune d’entre elles avec un message qui répond davantage à ses attentes.

Créer une page vitrine

Si on veut mettre un produit ou un service en évidence, on peut créer une page vitrine. C’est en quelque sorte, une sous-page qui se concentre sur un aspect précis de l’entreprise. Attention, ceux qui suivent la page vitrine, ne suivent pas nécessairement la page d’entreprise principale.

Pour créer une page vitrine, on va dans sa page d’entreprise. On appuie sur « Modifier » et, dans le bas, on sélectionne « Créer une page Vitrine ». On suit ensuite les étapes qui ressemblent à celles pour la création de la page normale.

linkedin6

Lire les statistiques

La section « Statistiques » donnent accès à des informations sur la portée et le taux d’engagement de chacun de vos messages.

On peut donc identifier les statuts qui amènent le plus d’engagement. On peut donc voir le type de contenu le plus partagé, le plus « vendeur », mais aussi voir quelles sont les meilleures heures pour notre public.