Groupes LinkedIn

Pour obtenir des résultats réellement intéressant, sur LinkedIn, les groupes doivent être au centre de vos activités de communication. En effet, LinkedIn se démarque des autres médias sociaux par la puissance de ses groupes.
Par les groupes, on a accès à des gens qui ne font pas partie directement de notre réseau. On peut donc augmenter son centre d’influence. Bien sûr, pour obtenir des résultats il faut transmettre une image professionnelle et savoir démontrer notre compétence.

Quelques trucs pour augmenter son rayonnement

D’abord, il importe de s’inscrire à différents groupes. LinkedIn permet un maximum de 50. Personnellement, j’estime que l’essentiel ne vient pas tant de la quantité que de la qualité. Déterminer les groupes les plus pertinents pour vous en fonction de votre domaine d’activité, de celui de vos clients potentiels, de votre situation géographique, etc.

Pour déterminer les groupes les plus pertinents pour vous, il importe de savoir quels sont vos objectifs sur LinkedIn. Le but est de déterminer quels groupes vous permettra de rejoindre votre clientèle cible et de partager vos connaissances.

Pour choisir son ou ses groupes, il suffit d’aller dans la section « Groupe ».

Créer des groupes LinkedIn
De là, vous avez accès à l’outil pour découvrir des groupes. Il y en a quelques milliers, je suis convaincu que vous allez trouver celui qui vous convient.

Trouver des groupes LinkedIn

Vous pouvez aussi faire des recherches par mots-clés. Pour cela, il suffit de lancer une recherche en choisissant « Search for people with filters ».

Recherche de groupes
De là, on choisit l’option Groupes.

Groupes

De nombreuses possibilités s’offrent alors à vous.
Règles des groupes

Participer à la vie du groupe

Adhérer à un groupe n’est que la première étape. Rendu là, il importe de se démarquer. Comment on fait cela : en apportant de la valeur au groupe et en participant aux discussions. Là, il ne faut pas penser en termes de vente pure. À cette étape, ce n’est pas un produit que vous vendez, mais votre expertise. Vous devez faire valoir autant vos qualités humaines que vos connaissances professionnelles.

Quand un membre pose une question, répondez si vous pouvez l’aider. Mieux encore, n’hésitez pas à relancer la discussion en partageant un article ou en posant une question. Quand vous lancez une discussion, mettez l’accent sur le titre qui doit inciter à la discussion, mettez un petit texte qui donne le contexte et pose la question, puis, lorsque c’est possible, ajoutez un lien vers un article. Cela fera de vous un leader dans le groupe. D’ailleurs, vous allez voir que certaines personnes sont plus actives. Il y a assurément des influenceurs de votre domaine dans le groupe. Assurez-vous de répondre à leurs questions pour établir un contact avec eux.

Petit truc : assurez vous de toujours lire les règles d’un groupe avant de vous joindre à la conversation. Ainsi, vous serez assuré de ne pas vous faire bannir pour non-respect des consignes. Chaque groupe a ses règles et il faut les respecter. Dans tous les cas, évitez de sombrer dans l’auto-promotion. Ça n’intéresse personne et cela donne une image négative de votre personne et de votre entreprise.

On trouve les règles à la droite de la page d’accueil du groupe (juste en dessous du paragraphe « À propos de ce groupe ».

Règles des groupes

Entrer en contact avec d’autres membres

Il suffit d’aller dans la section « Groupe » dans le menu « Travail » dans le haut de la page d’accueil.
De là, choisissez un des groupes dont vous êtes membre. À la droite de la page, vous verrez le nombre de membres du groupe. Si vous appuyez dessus, vous arrivez à la liste des membres. Si vous mettez le curseur de votre souris par-dessus un membre, vous verrez à la droite de son nom une enveloppe. Appuyez dessus pour lui transmettre un message privé.

Plus de détails sur cette approche ici dans la section « Envoi de messages aux gens qui ne sont pas vos contacts ».

Attention toutefois à votre approche. Si vous attaquez en mode vente, vous risquez d’être repoussé. Plutôt que d’y aller avec une approche à caractère commercial, essayez de vous établir comme une personne ressource. Essayez d’offrir une valeur ajoutée à la personne. Prenez le temps de regarder son profil et écrivez-lui un message personnalisé et non un copier-coller sans personnalité.

Lancer son groupe

Si vous êtes intéressés à faire la gestion d’un groupe, vous pouvez en lancer un. Pour se faire, il suffit de reproduire la première étape, ce qui vous ramènera dans la nouvelle page « Groupe ». Dans le menu du haut, appuyez sur « Mes groupes ». Vous aurez alors l’option « Créer un groupe ».

Lancer son groupe

Cela demande du temps de gestion, mais ça peut être pertinent s’il n’y a pas de groupe existant dans votre domaine et si vous pensez pouvoir recruter rapidement quelques contacts pour faire vivre le groupe.

Trucs de base pour assurer le succès de ses groupes

1) Assurez-vous que le nom représente bien le groupe. Le choix du nom est essentiel. Selon les mots-clés choisis, il va sortir plus ou moins bien dans les moteurs de recherche.

2) La description du groupe doit être attractif, mais doit surtout bien représenter le groupe pour s’assurer d’attirer les bonnes personnes.

3) Le résumé du groupe doit être punché. Comme la description, et pour les mêmes raisons, elle doit aussi bien représenter le groupe.

4) Jouer le rôle de modérateur. Comme les messages sont diffusés en temps réel, sans modération de la part de LinkedIn, il importe de faire un suivi régulier pour empêcher les dérapages.

écrire articles

Pendant longtemps, seuls les influenceurs pouvaient publier des articles sur LinkedIn en passant par l’application Pulse. Avec l’importante mise à jour de LinkedIn, tout le monde peut le faire… et c’est plus simple que jamais. À noter toutefois que cette action se fait à partir de votre compte personnel et non à partir de la page entreprise.

Il suffit d’appuyer sur « Rédigez un article » de la boîte de texte.

Article sur LinkedIn
On arrive ensuite dans l’application proprement dite.

Rédiger un article sur LinkedIn

Il suffit d’appuyer sur « Titre » pour donner le titre du document. Ensuite, on arrive dans la section rédaction. Pour ajouter des images, des liens ou des vidéos à l’intérieur du texte, il suffit d’appuyer sur la petite boîte avec un + à la gauche du texte. Pour la photo principale, on n’a qu’à appuyer sur l’icône présentant deux photos avec un + juste en haut du titre. Idéalement cette photo devrait être d’au moins 698 par 400 pixels.

Titre article LinkedIn

Pour bien référencer le texte, on doit utiliser les titres et les sous-titres (dans le haut de la page). On trouve aussi au même endroit différents outils de mise en forme (caractères gras ou italiques, listes, citations, etc.).

Sous-titres article LinkedIn

Lorsque vous êtes satisfaits, vous n’avez qu’à appuyer sur Publier (en haut à droite de l’écran). Pas besoin de sauvegarder alors que vous travaillez sur votre texte. En effet, le contenu est régulièrement sauvegardé.

Comment se démarquer par son contenu sur LinkedIn?

Maintenant qu’on a une vue d’ensemble de l’aspect technique, il importe de parler de la raison d’être de cet outil. Ces articles deviennent ni plus ni moins que des billets de blogue hébergés à même LinkedIn. Les gens en relation avec nous verront ses articles et certaines personnes qui ne nous suivent pas peuvent même s’y abonner. En effet, il s’agit d’un bel outil pour mettre en place une stratégie de contenu sur cette plateforme.

Le but est de s’établir comme un expert dans son domaine et de partager du contenu pertinent pour les clients potentiels. Idéalement, les billets devraient contenir des liens qui ramènent les lecteurs sur le blogue ou le site Web de l’entreprise, ce qui va amener du trafic, mais va aussi aider au référencement.
Au-delà du contenu, il faut penser au confort de lecture. Utilisez les sous-titres. Pensez à la mise en page (paraphes courts, phrases courtes). Assurez-vous d’inclure des photos et/ou des vidéos et des liens.

Le petit plus

Non seulement vos articles vont-ils vous donner de la visibilité sur LinkedIn, mais ils seront aussi indexés sur Google. En fait, ils sont même très bien indexés.

Recrutement

LinkedIn est un vivier extraordinaire pour le recrutement de personnel et plusieurs outils sont à votre disposition pour faire un recrutement efficace. Nous verrons ici les trois moyens les plus courants.

L’appel à tous

Ne sous-estimez jamais la force de votre réseau. Si vous cherchez quelqu’un dans un domaine précis, vous pouvez toujours passer un appel à tous. Dites quel type de personne vous recherchez et pour quel type de poste. Si vous avez un réseau dynamique, vous allez assurément recevoir des références. C’est à vous de faire le suivi avec les gens qui seront cités dans les commentaires de votre publication. Ce moyen à l’avantage d’être gratuit et il est particulièrement efficace si vous recherchez des pigistes ou un employé dans un domaine où il y a beaucoup de main-d’œuvre.

La recherche avancée

Lorsque vient le temps de chercher un candidat dans un domaine plus concurrentiel, la recherche avancée peut être un outil de premier choix. Vous pourrez ainsi cibler directement des gens qui répondent au profil recherché. Par contre, pour que ce moyen soit efficace, le profil doit être aussi précis que possible. Alors, avant de vous lancer dans une recherche, commencé par définir le profil du candidat idéal avec le plus de critères possible.

Déterminer quelles seront ses principales responsabilités, quel poste doit-il occuper (ou quels sont les emplois pertinents pour le poste), quels sont les mots-clés liés à sa fonction, doit-il maîtrisé une langue ou un logiciel, quel type de formation doit-il avoir, etc.

Pour votre recherche, vous avez accès à différents filtres. Si elle est suffisamment précise, vous aurez une liste de candidats potentiels (et de profils similaires dans la partie de droite). Vous pourrez ensuite approcher directement ces candidats. Assurez-vous d’être professionnel et accrocheur dans votre approche.

Pour faire la recherche, il suffit d’aller dans la section « Search with filters » après avoir cliqué sur l’outil de recherche.

Recrutement

Ensuite, vous aurez accès à différents filtres. Si vous faites beaucoup de recrutement, je conseille d’envisager de prendre un compte premium pour voir plus de candidats (et plus de candidats de troisième niveau).

Recrutement

Cette solution est gratuite, toutefois elle demande un plus grand investissement en temps et en énergie que les deux autres solutions proposées.

Afficher une offre d’emploi

Ceux qui ont une page entreprise sur LinkedIn peuvent publier des offres d’emploi traditionnelles.

Il faut aller dans la section « Travail » et choisir « Publiez une offre d’emploi ».

Recrutement

Vous arrivez alors dans l’outil de création d’offres d’emploi. Il y a différentes options pour ajouter des mots-clés à votre offre. Cela fait en sorte que votre offre soit référencée autant sur LinkedIn que dans les moteurs de recherche traditionnels. L’offre sera aussi proposée à des candidats qui vont correspondre à vos critères.

Il est possible de partager ces offres sur d’autres médias sociaux. Quand un candidat clique sur l’offre, il peut être redirigé sur votre site Web si vous avez une section consacrée au RH et aux candidatures. Sinon, une page sera générée sur LinkedIn.

Par contre, il y a des coûts associés aux offres d’emploi sur LinkedIn. En effet, il s’agit d’un service payant (contrairement aux deux autres solutions proposées). Les frais de départ sont autour de 126 $ par offre d’emploi. Est-ce trop cher? Je dirais que cela dépend du type de poste et de la difficulté que vous avez à recruter.

Sur votre page entreprise Linkedin, vous avez la possibilité de publier vos offres d’emploi. Ajoutez des mots-clés à votre offre pour qu’elles soient référencées par les moteurs de recherche de Linkedin ou de Google, et pourra être partagée sur différents réseaux sociaux pour accroître leur visibilité. Les candidats intéressés par votre offre pourront directement être redirigés vers la page de candidature sur votre site web.

Bien sûr, il ne s’agit que de conseils de base. Il est possible d’aller plus loin et d’être plus précis dans ses recherches. Toutefois, je crois qu’en utilisant judicieusement ses trois méthodes vous allez pouvoir combler la plupart de vos besoins de recrutement.

On a déjà parlé de la prospection en ligne lorsqu’il a été question du développement de son réseau LinkedIn. Toutefois, ce réseau social peut aussi être un outil de premier choix pour la prospection traditionnelle. Si vous êtes un entrepreneur ou un représentant qui doit faire du cold call, vous avez accès à une foule d’informations sur LinkedIn pour vous aider dans votre tâche. Voici quatre trucs qui vous seront fort utiles.

1)   Préparation avant un rendez-vous

Si vous devez rencontrer ou appeler quelqu’un d’une entreprise X, prenez des renseignements sur son compte LinkedIn avant de lui parler. Vous pourriez découvrir que vous avez une connaissance en commun. Pourquoi ne pas demander à ce contact de vous mettre en relation?

Vous ne connaissez personne? Pas grave, il est possible de faire des recherches sur l’entreprise. Vous seriez surpris de toute l’information qui est disponible. Dans certains cas, on peut même aller jusqu’à reconstituer un organigramme. Cela peut être utile pour un représentant qui veut être sûr de parler au décideur.

En analysant le parcours de la personne ciblée, vous pourrez en apprendre plus sur ces champs d’intérêt et ses passions. En utilisant cette information dans votre présentation, vous serez plus efficace lorsque viendra le moment de faire de la prospection.

Vous pouvez aussi trouver des points communs avec un prospect : vous avez étudiez à la même université ou travaillé au même endroit, etc. L’aspect relationnel est essentiel dans toute relation d’affaires.

Pour beaucoup, le cold call donne des sueurs froides. Mais avec la bonne préparation, l’entrée en matière est beaucoup plus facile.

2)   Extraction des courriels de vos contacts

On a souvent une liste impressionnante de contacts sur LinkedIn et on ne sait pas vraiment comment en tirer profit. Saviez-vous qu’il était possible d’extraire sa liste de contacts en format CSV?

Il faut d’abord aller dans « Préférences et confidentialités » (dans le menu qui apparaît lorsque vous appuyez sur votre photo de profil dans le menu du haut de la page d’accueil).

Ensuite, dans la section, « Informations de base », choisissez « Obtenir les archives de vos données ». Vous pouvez ensuite télécharger vos archives, dont les informations sur vos contacts. Voilà une belle liste quand vient le temps de faire de la prospection.

Vous allez ensuite recevoir un courriel qui vous dira comment télécharger l’information. Il s’agit d’un gros document .Zip. Dans l’ensemble des fichiers (il y en a plusieurs), vous allez trouver un fichier en format CSV appelé Contacts. Vous aurez l’adresse courriel de tous vos contacts LinkedIn. Une bonne idée est d’approcher tous ces gens pour leur proposer de s’inscrire à votre infolettre. Techniquement, vous pourriez les inscrire d’office, mais je ne le conseille pas. C’est le genre de chose que les gens apprécient assez peu en général. Vous pourriez aussi utiliser cette banque de données pour mettre de l’avant une offre exclusive ou pour présenter un sondage. Évitez toutefois d’en abuser. Et, toujours, si vous faites un envoi massif, passez par un système externe (Mailchimp ou autre).

3)   Suivre ce qui se passe dans les entreprises que vous ciblez

Si vous voulez faire des affaires avec une ou quelques entreprises bien précises, LinkedIn vous donne des outils pour être à l’affût des opportunités. Selon les services que vous voulez proposer, plusieurs éléments peuvent être un signe qu’il est temps de passer à l’action. Ça peut être un départ, une embauche ou un investissement important. Le défi, c’est d’être au courant de ces événements. Si l’entreprise a un profil LinkedIn, vous avez accès à ses informations pratiquement en temps réel. À vous de saisir les opportunités.

4)   Envoi de messages aux gens qui ne sont pas vos contacts

Vous pouvez bien sûr envoyer des InMails à des gens qui ne font pas partie de votre réseau. Mais le nombre de messages est limité et, ensuite, il faut passer à la version payante. Par contre, par les groupes, vous avez accès à un nombre important de clients potentiels. De plus, vous pouvez écrire directement aux autres membres des groupes desquels vous faites partie.

Il suffit d’aller dans la section « Groupe » dans le menu « Travail » dans le haut de la page d’accueil.

De là, choisissez un des groupes dont vous êtes membre. À la droite de la page, vous verrez le nombre de membres du groupe. Si vous appuyez dessus, vous arrivez à la liste des membres. Si vous mettez le curseur de votre souris par-dessus un membre, vous verrez à la droite de son nom une enveloppe. Appuyez dessus pour lui transmettre un message privé.

Même à l’heure des médias sociaux, une approche par téléphone ou par courriel est souvent nécessaire. Avec ces quelques outils, vous pourrez utiliser les données de LinkedIn pour simplifier votre prospection dans le monde réel.

Vous avez un profil LinkedIn invitant qui vous met en valeur. Ce n’est que la première du travail. Pour obtenir des résultats intéressants, vous devez investir du temps et de l’énergie pour bâtir un réseau LinkedIn. Parce qu’au final, c’est la force de votre réseau qui va faire en sorte que vous atteigniez des résultats ou non.

Voici six astuces pour gagner du temps et obtenir de meilleurs résultats lorsque l’on développe son réseau LinkedIn.

1)   Inviter ses contacts à joindre son réseau LinkedIn

La première chose à faire est d’inviter vos contacts professionnels à rejoindre votre réseau LinkedIn. Faites le tour de vos anciens collègues, vos fournisseurs, vos partenaires, etc. Si vous allez dans un déjeuner d’affaires ou un autre événement de réseautage, invitez les gens avec qui vous avez parlé à joindre votre réseau. Essayez autant que possible d’éviter la formule toute faite. L’idéal, c’est d’envoyer un message personnalisé et non une invitation générique.

Après avoir trouvé un contact intéressant, appuyez sur « Se connecter », mais au lieu d’envoyer tout de suite, appuyez sur « Ajouter une note ». Cela vous donne la possibilité de personnalisée votre approche.

D’ailleurs, l’inverse est aussi vrai. Quand il arrive qu’on reçoive des demandes de gens qui ne nous disent rien. Plutôt que de refuser (ou d’accepter) la demande sans savoir de qui il s’agit, je conseille d’écrire à la personne pour engager le dialogue. Souvent, il y a une raison pour laquelle cet individu veut vous approcher. Vous pourriez découvrir de belles opportunités.

2)   Proposer de la valeur aux gens qui nous suivent

Ça veut dire quoi être actif sur LinkedIn? D’abord de partager de l’information. Vous pouvez publier des messages ou même rédiger des articles. Quand je parle de rédiger des articles, c’est une fonction relativement récente en français qui permet, à toute fin pratique, d’avoir un mini-blogue directement sur LinkedIn. Tous vos contacts reçoivent une notification lorsque vous publiez un nouvel article. Des gens qui ne font pas partie de vos contacts peuvent aussi s’abonner à vos publications.

Une stratégie basée sur le contenu est payante à long terme. Cela permet d’asseoir votre crédibilité et de démontrez que vous êtes un expert dans votre domaine.

3)   Être actif et généreux

Au-delà de la création de contenu, ce qui est important, c’est d’interagir. Partagez les messages de vos contacts, commentez les discussions et donnez des suggestions quand les gens font des demandes.

Cette activité vous donnera de la visibilité, mais surtout, mettra en valeur votre professionnalisme.

Vous pouvez aussi faire des recommandations (et en demander). Les gens se fient beaucoup à l’avis des autres. Si vos compétences sont recommandées par plusieurs personnes et si vous avez des témoignages de clients satisfaits, cela va inspirer confiance.

4)   Allez voir régulièrement qui a consulté votre profil

La section « Vues de votre profil » est un outil précieux. On y accède en cliquant sur « Vues de votre profil » sous votre nom à la gauche de la page d’accueil. Souvent, c’est une bonne façon d’entrer en relation avec ces personnes. S’ils ont visité notre profil, il y a souvent une raison à cela. Pourquoi ne pas la demander. Vous seriez surpris des résultats.

5)   Participer à des groupes

Les groupes sont souvent ce qui se rapproche le plus d’une activité de réseautage traditionnelle. C’est une bonne façon de nouer de nouveaux liens et de démontrer votre expertise. Il faut toutefois trouver les groupes qui vous conviennent.

Première étape : Dans le haut de l’écran, vous avez un icône appelé “Plus”. Dans les autres produits LinkedIn, vous devez appuyez sur “Groupes”. Alors, une nouvelle page va s’ouvrir.

Deuxième étape : Dans la nouvelle page, vous verrez vos groupes actuels. À la droite de l’écran, il y a un lien “Découvrir des groupes”. En appuyant dessus, vous verrez différentes suggestions.

Option : Vous pouvez aussi faire une recherche par mot clé dans l’outil de recherche de la page d’accueil.

Lancer votre groupe : Enfin, si vous êtes intéressés à faire la gestion d’un groupe, vous pouvez en lancer un. Pour se faire, il suffit de reproduire la première étape, ce qui vous ramènera dans la nouvelle page « Groupe ». Dans le menu du haut, appuyez sur “Mes groupes”. Vous aurez alors l’option “Créer un groupe”.

 

Cela demande du temps de gestion, mais ça peut être pertinent s’il n’y a pas de groupe existant dans votre domaine et si vous pensez pouvoir recruter rapidement quelques contacts pour faire vivre le groupe.

6)   Cibler des interlocuteurs

Vous cherchez des contacts dans un domaine précis? Des clients potentiels, des partenaires, de futurs employés? Pourquoi ne pas les approcher directement? Bien sûr, vous devez le faire avec un message personnalisé qui explique pourquoi vous voulez entrer en contact avec eux.

Comment trouver ces gens? Par les recherches avancées.

Quand on appuie sur l’outil de recherche de la page d’accueil, on voit le résultat de nos dernières recherches. Dans le bas de la liste, on a l’option de faire une recherche avec des filtres (Search for people with filters, eh oui LinkedIn n’est pas toujours parfaitement traduit en français).

Et là, une foule de possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez chercher selon différents filtres : région, secteur d’activité, langue, etc.  Bien sûr, il y a plus d’options en mode premium. Mais même avec les vecteurs de base, vous en avez assez pour vous amuser. Ça vaut particulièrement la peine de regarder les membres du réseau de 2e niveau. Ce sont des gens qui ne sont pas directement dans votre réseau, mais qui sont en lien avec des gens que vous connaissez. Cela vous donne une porte d’entrée… Vous pouvez même demander à votre contact de vous mettre en relation.

Donnez et vous recevrez

Peu importe la stratégie que vous comptez employer, il importe de se souvenir que ce n’est pas une course à celui qui aura le plus de contacts. L’objectif est d’avoir un réseau de qualité et de l’entretenir. Il ne faut pas chercher à l’utiliser. En fait, il faut plutôt penser complètement l’inverse. Il faut voir comment on peut être utile aux membres de notre réseau LinkedIn. La générosité va finir par être payante pour vous à long terme.